Déménager à l'étranger : pas si relax

L'eau me pousse en avant. Je surveille nos deux garçons qui jouent devant moi. Je peux à peine toucher le sol de la piscine alors que nous nous laissons dériver le long de la rivière fainéante. Pour moi, elle n'a rien de paisible, le courant est assez fort. Cela me fait penser aux transitions et au fait que parfois, on se sent chamboulé dans tous les sens.

Pendant que l'eau me transporte, je réfléchis à ce qui se passe lorsque nous avons déménagé de pays ou bien entamé une nouvelle saison de vie.


Contrôler


Il doit y avoir le bon dosage de contrôle: pour garder la tête hors de l'eau, pour garder un œil sur la situation des enfants, s'assurer que notre relation de couple se porte bien et que nous ne nous séparons pas en tant que famille.


Lâcher prise


Dans une certaine mesure, il faut aussi lâcher prise. Ce serait épuisant d’essayer de lutter contre le courant. Peut-être que je pourrais profiter davantage du chemin sur lequel je suis. Mieux encore, je pourrais utiliser la force du changement à mon avantage et la laisser me propulser vers de nouvelles et étonnantes découvertes sur moi-même, notre famille et notre nouvel environnement. Je me demande à quels endroits je dois lâcher prise, et comment nous pouvons nous amuser malgré cette période de transition.


Des réactions nombreuses et diverses


Nous réagissons tous différemment face au changement. Alors que je regarde autour de moi, mon mari a une longueur d'avance sur moi, l'un de nos fils plonge, tandis que l'autre s'accroche à moi. En traversant le changement en tant que famille, nous ne réagirons pas tous de la même manière. Nos réactions peuvent même être différentes d'un moment à l'autre. Le parent responsable de l'établissement des enfants et de la maison a tendance à franchir les étapes de la transition un peu plus tard que le reste de la famille, car il s'assure premièrement que tout le monde va bien et est bien installé.


Demander de l'aide


Que vous soyez une expat chevronnée ou qu'il s'agisse de votre premier déménagement hors de votre pays d'origine, il n'y a aucune honte à demander de l'aide.

De temps en temps, je tends la main pour aider notre plus jeune fils. C'est un bon nageur, mais il a parfois besoin d'un coup de pouce. Très vite, il navigue seul. En 2016, lorsque nous sommes revenus de New York en Suisse, j'ai traversé une période très difficile. J'avais déménagé plusieurs fois auparavant et je pensais qu'il n'y aurait pas de problème. Ce n'était qu'un déménagement de plus, non ? Faux ! J'étais épuisé de devoir recommencer à zéro. Je venais de passer en mode « pilote automatique » à New York après y avoir vécu pendant deux ans et maintenant, j’avais l’impression de devoir refaire tout le travail pour réinstaller notre famille dans une nouvelle vie. J'ai demandé à des amis de prier, j'ai trouvé un coach qui pourrait m'aider à comprendre comment j'allais avancer dans ce nouveau contexte, et une thérapeute qui connaissait bien les Enfants de la Troisième Culture (Third Culture Kids) et la mobilité mondiale. Si vous éprouvez des difficultés, je vous encourage à demander de l'aide.


Le répertoire international des thérapeutes

Le Répertoire International des Thérapeutes (https://internationaltherapistdirectory.com/about-us/) est une liste en ligne de thérapeutes professionnels, de conseillers, de psychologues et de psychiatres souhaitant fournir des traitements et des soins interculturels à la communauté internationale d’aujourd’hui. Plus de 250 thérapeutes dans au moins 40 pays sont listés dans le répertoire.


Rejoindre une communauté


Il n'y a rien de tel que d'avoir une conversation avec quelqu'un qui a vécu ce que vous vivez. Ils hochent la tête quand vous parlez, ils insèrent des histoires de leurs propres voyages, ils vous donnent l’espoir qu’il y a une vie après les difficultés. Le site Web de Families in Global Transition est la première visite à faire si vous n’avez pas encore rejoint une communauté qui vous comprend.


Se reposer


La rivière s’est calmée, l'eau ne gargouille plus autour de moi. Je me sens bien et je peux me détendre. Je profite de cette accalmie avant le prochain virage.

1 view
  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icon